Imprimer

Vous êtes ici

Historique

En 2015, Le Groupe Barbier aura 60 ans. Une Histoire très riche qui aura vu une toute petite entreprise française devenir un leader européen de l’extrusion du polyéthylène. Et la constitution d’un socle de valeurs indispensables pour l’avenir et la pérennité de l’entreprise : le respect des clients et des collaborateurs, l’innovation et l’ancrage  à son territoire d’origine.

1955 

Industriel dans le textile à Sainte-Sigolène, Abel Barbier découvre le tout nouveau procédé de l’extrusion du polyéthylène. Il fait le pari que cette technologie nouvelle inaugure une nouvelle ère de l’emballage.

Avec 2 associés, il crée la Société Sigolènoise de l’Industrie du Plastique et installe dans un garage, les premières machines à extruder ainsi que 4 collaborateurs. Une vraie start up !

 

1960

Le succès est au rendez-vous. La société d’Extrusion du Polyéthylène A.Barbier & Cie voit le jour : elle appartient exclusivement à Abel Barbier. Une première usine de 3000 m2 est inaugurée à Sainte-Sigolène.

 

1963 - 1965

La société Barbier se développe si vite qu’il faut s’étendre. L’usine Sovuplast est construite à Firminy.

Quant à l’usine de Sainte Sigolène, elle doit être reconstruite intégralement après l’incendie qui l’a ravagée.

 

1970 - 1975

La croissance de la demande et la multiplication des applications du polyéthylène imposent la construction d’une nouvelle usine de 14 000 m2 à Sainte-Sigolène : La Guide.

L’extrusion du polyéthylène haute densité débute en 1975 avec le lancement des sacs bretelles.

En quelques années, le groupe Barbier est devenu le leader français de ce nouveau secteur d’activité en plein essor, notamment en accompagnant le développement de la grande distribution.

Grâce à Abel Barbier qui y a implanté cette technologie, Sainte Sigolène devient la région de référence avec près de 40% de la production française.

 

1980

Les deux chocs pétroliers ont renchéri fortement le coût de la matière première, le polyéthylène, un dérivé du pétrole. Dans le même temps, les premières prises de conscience environnementales apparaissent. Mais la demande d’emballage plastique continue d’augmenter.

Avant tout le monde, Abel Barbier comprend la nécessité de recycler le polyéthylène afin d’éviter les pénuries, de maintenir des coûts de matières premières raisonnables et de sauvegarder la planète.

Il lance la construction de l’usine Sorep à Sainte-Sigolène, spécialisée dans la régénération des déchets de film PE.

 

1983

Bien conscient de l’importance capitale de la qualité pour fidéliser ses clients et de l’innovation pour demeurer le leader de sa filière, le groupe Barbier crée un laboratoire qualité et R&D .

 

1985-1986

Une deuxième unité de l’usine La Guide à Sainte-Sigolène est inaugurée. Elle est spécialisée dans la fabrication de films techniques et de la gaine Coverpal pour palettes. A cette époque débute aussi la co-extrusion.

Parallèlement est créée à Grazac, la filiale Sopil, spécialisée dans la fabrication de sacs en rouleaux pour les fruits et légumes.

Devenu un leader européen de son secteur, le groupe Barbier structure son organisation pour répondre au mieux à ses marchés à l’exportation.

 

1989 - 1990

Le pôle sacherie du groupe Barbier est regroupé dans les usines ultra-modernes de Chavanon I et Chavanon II à Monistrol sur Loire.

La co-extrusion connaît désormais une production de grande masse : le co-extrudé 3 couches remplace peu à peu le mono-couche.

 

1993 – 1994

Le site de production de Chavanon s’étend encore avec la création de Chavanon III dédiée à la fabrication de films techniques coextrudés.

L’année suivante, l’usine Unité III est bâtie spécialement pour l’impression de films de haute qualité.

Le groupe Barbier fait l’acquisition à Lavoûte-Chilhac de la société Exhafilm, spécialisée dans les films de routage. C’est à ce jour sa seule opération de croissance externe.

 

1996

Un nouveau pôle de l’usine de Chavanon est construit pour répondre à la croissance du secteur des sacs à déchets.

 

1999

Démarrage de l’unité de fabrication du film étirable CAST (process filière plate) pour le banderolage en 5 couches des palettes et du film étirable pour l’agriculture.

 

2000

Cette décennie est aussi marquée par l’introduction de l’éco-conception des produits ainsi que par l’utilisation de polyéthylène d’origine végétale.

C’est une décennie de modernisation constante des sites de production et de stockage, notamment sur Chavanon III, IV, SOPIL et SOREP. Chaque année, le groupe Barbier réinvestit en moyenne 8% de son chiffre d’affaires pour renouveler son parc machines.

Le siège social est également agrandi et modernisé.

 

2004-2009

Le groupe Barbier atteint la production record de 200 millions de sacs bretelles sortie de caisse pour la grande distribution.

Mais en 3 mois, la demande pour ces sacs bretelles est interrompue du fait d’une nouvelle législation les interdisant ! Le groupe Barbier doit réagir et adapter son outil de production.

Pari réussi grâce à un redéploiement de ses activités sur les secteurs porteurs : en 2009, la production atteint à nouveau  les niveaux de 2004 !

 

 

2012

Les produits du groupe Barbier sont les premiers du secteur à obtenir le label Origine France Certifiée .

 

2014 

Désormais les films co-extrudés 3, 5 , 7 et 9 couches, fabriqués par le groupe Barbier, représentent 85% du parc.

L’inauguration de Chavanon V, dédiée au recyclage des déchets, se fera en 2015 .

2015

Le Groupe Barbier renforce son engagement environnemental historique par la mise en route de CHAVANON V : usine intégralement dédiée au recyclage des films polyéthylène post-consommation.

Les 8000 m² de CHAVANON V se veulent exemplaires sur le plan environnemental : bâtiment éco-conçu, récupération de la chaleur, station de traitement entièrement autonome en eau grâce à la récupération des eaux de pluie, etc...

CHAVANON V permet au Groupe Barbier de franchir un pas supplémentaire dans l'économie circulaire : Barbier fabrique des films polyéthylène de qualité qui sont d'abord utilisés par ses clients, puis collectés et enfin réacheminés vers le Groupe Barbier pour être recyclés et réintroduits dans de nouvelles productions de films.

Avec l'ajout de cette nouvelle unité, le Groupe Barbier est  désormais en mesure de recycler les films agricoles usagés, les films issus de la collecte sélective des ménages et  les films industriels. Il fait figure de pionnier en offrant une solution de recyclage à l'ensemble des films polyéthylène qu'il produit !

 

  • Innovations

    Le Groupe Barbier est fier de s’impliquer pour l'environnement. L’écologie et la durabilité font partie de nos objectifs et de nos priorités car la durabilité n’est pas un frein au développement commercial.

    Nos innovations
Retour
haut de page