Actualités

Haute-Loire : visite de Monsieur Gérard LARCHER, Président du Sénat

Le président du Sénat est le troisième personnage de l’État dans l’ordre de préséance, après le président de la République et le Premier ministre, et avant le président de l’Assemblée nationale, la chambre basse du Parlement.

Invité par les deux sénateurs de Haute-Loire, le président du Sénat, Gérard LARCHER, a passé deux jours en Haute-Loire. Il est allé à la rencontre de nos altiligériens, des élus, du monde industriel, des associations et des responsables agricoles, afin de répondre à certaines problématiques du département.

Le Groupe BARBIER a eu le privilège de recevoir le vendredi 14 Février la visiter de Monsieur Gérard LARCHER. Il a été accompagné de plusieurs personnalités politiques de la Haute-Loire, dont  Monsieur CIGOLLOTI et Monsieur DUPLOMB (sénateurs de Haute-Loire), Madame VALENTIN et Monsieur VIGIER (députés de Haute-Loire), Monsieur De MAISTRE Nicolas (préfet de Haute-Loire), Madame HACQUES Christine (sous-préfète d’Yssingeaux) et Monsieur MARCON Jean-Pierre (président du département).

Après une courte visite de notre unité de production de Chavanon 4, une table ronde a été organisée afin d’échanger avec Monsieur le Président du Sénat sur les problématiques auxquels nous sommes confrontés. Il y a été question d’économie circulaire, de la problématique des embauches, des normes jugées contraignantes, ou encore de l’épineux problème du plastique bashing. Pour enrichir cet échange, le groupe BARBIER a convié des personnes représentatives de son éco système : fournisseurs, transporteurs, agence intérimaire, Cci Haute-Loire, Allizée Plasturgie etc.

L’objectif principal du groupe BARBIER a été de sensibiliser les représentants politiques sur tous les efforts déjà réalisés par la profession pour protéger l’environnement, sur les vertus du plastique et sur les risques de certaines substitutions.

A l’issue de cette visite, Monsieur LARCHER avait annoncé : On est sur un sujet très sensible. Je vous propose que dix ou quinze parlementaires de toutes sensibilités viennent ici à Monistrol-sur-Loire, pour leur faire mesurer la réalité du terrain; et vos efforts en recherche et développement pour gérer un vrai problème et éviter des prises de décision dans l’urgence et l’émotion. Le tri reste très modeste dans votre filière. Il faut qu’on y travaille. Vous, chez Barbier vous êtes exemplaire. C’est pour ça qu’on m’a emmené chez vous ».

Le groupe BARBIER reste convaincu de l’utilité et des bonnes répercussions que cette rencontre aura eu sur le secteur de la plasturgie et sur son avenir.